Le transport

Petit Maine coon va devenir grand ; autant choisir de suite une grande cage de transport.
Elle doit être pratique, facile à nettoyer, aérée, avec une porte métallique de préférence et un système de fermeture efficace. Une large porte s’ouvrant sur le haut de la cage permet d’enfourner un chat récalcitrant.

La cage ne doit pas être une source d’anxiété. Elle devient familière, ouverte, installée dans l’environnement du chat qui en fera un lieu de repos et de refuge. On peut y vaporiser un spray anti-stress. Malgré tout, le chat peut manifester son anxiété en haletant et en bavant…, Prévoir rouleaux de papier, eau et paroles rassurantes ! Si on sort le chat lors d’un arrêt, il faut maintenir les portes de la voiture fermées et toujours sécuriser le chat.
Il existe un harnais spécial qui se fixe sur la ceinture de sécurité du siège de la voiture.

Conseil
: les cages à deux portes, dont une frontale, éventuellement en prévoir une autre à porter en bandoulière, légère et pliante pour de courts trajets …. Vérifier la rigidité de l’ensemble.

  • En voiture, le chat doit être dans une cage.
  • Vérifier les attaches
  • Nettoyer la cage et désinfecter régulièrement.

 

 

Le harnais

Ne pas utiliser de simple collier qui abimerait la collerette. On peut habituer un Maine coon à marcher avec un harnais. En dehors du fait que cela lui permettra de sortir et de vivre de nouvelles expériences, il attirera la curiosité des passants et des chiens ! Et plus besoin de le porter s’il pèse lourd.